[Improvisation #1] Pourquoi j’écris ?

Dans le cours d’une journée, je suis souvent tiraillé par des questions qui n’aboutissent pas immédiatement à des réponses claires, ou par des problèmes qui sont tellement théoriques qu’il n’y a quasiment aucune chance pour que j’y sois un jour confronté. J’accompagne mon esprit sur ces chemins non-balisés, puis, après y avoir consacré beaucoup de temps, réussissant à objectiver cette activité (c’est-à-dire à me « voir » en train de penser), je le rappelle vers moi, vers le concret, vers le réel. Ma raison serait-elle telle un animal de compagnie, que je sifflerais afin qu’il cesse de s’éloigner ? Ou bien, au contraire, ne serait-ce pas moi qui serais enjoint de la suivre, quand elle l’a ainsi décidé ? Lire la suite…